Solide comme un baobab…

savon de beauté (Re)Source

Pas « comme un roc », comme un baobab. Chez certains parmi vous, cette expression rappelle peut-être 1 ou 2 chansons…

En tout cas, je suis ravie de recevoir les appréciations positives du savon 2 de la Première Collection…
Je suis d’autant plus ravie que ce savon 2 plaise car la mise au point et la fabrication de ce savon à froid furent particulièrement laborieuses. Oui, j’ai été patiente et solide comme un baobab ! Nous avons revu plusieurs fois la formule et le parfum. Savon 2, c’est le nom de code de (Re)Source pendant sa conception, avant que je me décide enfin à  trouver son nom et le présenter. La toute première fois, ce fut pendant l’Eté des Entrepreneuses, en 2015

(Re)Source au stand Eté de Entrepreneuses 2015 photo de Nadia Bijarch

J’avais en tête une petite douceur avec une mousse riche et onctueuse aussi ! Un savon à froid prend soin de votre peau, oui ! Mais les huiles et beurres qui composent (Re)Source sont connus pour soulager particulièrement les peaux très sèches, sensibles, fragiles, matures et en prendre soin durablement.

Matières premières végétales + base = savon + glycérine

En théorie, cela va bien, c’est simple ! Et le résultat est juste magnifique avec un savon à froid contenant de la glycérine naturelle. Mais avec ma partenaire Marie, nous avons changer plusieurs fois les proportions de chaque matière première pour obtenir les qualités essentielles d’un savon. Et aussi pour que le coût de revient ne soit pas trop élevé. Et qu’il ne soit pas excessivement cher pour le client ! Bien évidemment aucune concession sur le beurre de karité, matière première incontournable de tous les savons de la Première Collection et des futurs savons qui vous seront proposés ! Au départ, je voulais plus de beurre de cacao et pas d’huile d’olive… La pâte fut difficile à malaxer. Puis nous avons constaté après le démoulage, au moment de la coupe, que le rendu n’était pas homogène, avec des stries non désirées dans le savon final…La couleur était irrégulière… En tout, 2 productions majeures n’ont pas été validées !

Et finalement

Après des semaines de tests, nous avons dû revoir toute la composition du savon 2, le futur (Re)Source – bien nommé car il a fallu revenir aux bases…Pour autant, aucune concession n’est faite à la qualité, ce savon doit rester riche, prendre particulièrement soin de certaines peaux.
Dans (Re)Source, vous trouverez du beurre de cacao, des huiles de ricin et de coco, et aussi de l’huile de baobab.
Cette belle matière première provient de l’arbre africain (Adansonia Digitata, tiré du nom du botaniste qui l’a décrit) très présent dans les paysages du Sénégal, de l’île de Madagascar et plus largement de l’Afrique Tropicale ou d’Australie. En wolof (langue du Sénégal) on l’appelle « gouye ». Ce mot est 1 repère dans le paysage et peut donner son nom à des lieux comme des villages. Celui de mon père est le bien-nommé « Gouye Madi Bouri ». La photo d’après vous montre des baobabs du Parc National du Delta du Sine Saloum.

BaobabDeltaSineSaloumSenegalAddunaBeaute

Baobab, mon cher baobab !

Le baobab est massif et majestueux avec son tronc large et ses grandes branches. Il vit très longtemps et fait l’objet de très nombreuses légendes. Au quotidien, le baobab permet à l’Homme de subvenir à de nombreux besoins avec ses fruits, ses feuilles, son écorce.
Les fruits du baobab sont surnommés « pain de singe » (« bouye » en wolof), ils sont riches en vitamine C, en antioxydants, en calcium. Avec la chair des graines, on fait une délicieuse boisson.
Traditionnellement au Sénégal, à Pâques, un plat à base de mil, pâte d’arachide et jus de pain de singe est échangé entre familles chrétiennes et musulmanes, il s’agit du « ngalakh ». On en fait une poudre aussi, à la mode en Europe depuis quelques années. Essayez d’en ajouter un peu à votre smoothie ! J’ai fait récemment un très bon tiramisu avec de la poudre de baobab…

Graines baobab

J’ai donc formulé (Re)source avec ce qu’il faut d’huile de baobab, issue des graines. De nombreuses études ont montré leur haute teneur en protéines et en acides gras. L’huile doit en être extraite à froid pour bénéficier le plus possible de ses qualités… Très important pour un savon que je voulais particulièrement riche, comme un baobab. Il est surgraissé avec de l’huile de macadamia nourrissante, assouplissante et réparatrice. Pour certains parmi vous, il ne sera pas nécessaire de mettre de crème hydratante sur votre peau après avoir utilisé (Re)Source…
Son parfum vient des huiles essentielles de Patchouli, Bois de Hô, Ylang Ylang.
Oui ! (Re)source s’est fait longtemps désirer mais en voyant les retours positifs comme celui d’opali19 suite à son utilisation, cela valait bien le coup d’attendre ! La patience est une autre des qualités du savonnier à froid mais en toutes circonstances il faut être solide, comme un baobab

ELEMENTAIRE et ESSENTIEL

 

Codou CISSE

One thought on “Solide comme un baobab…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.