D’ici et d’ailleurs

Il y a quelques semaines, j’ai visité le Palais de la Porte Dorée, Musée de l’histoire de l’immigration pour l’Aquarium, l’exposition permanente et l’exposition temporaire Fashion Mix.

La haute-couture française, le prêt-à-porter français, vous le savez, jouissent d’une très bonne réputation dans le monde entier. Les « Fashion Week » de Paris attirent le monde entier aujourd’hui. Je ne suis pas « victime de la mode » mais je suis sensible à la créativité, l’imagination des hommes et des femmes qui sont derrière ces maisons de mode.

Quand j’ai eu l’occasion de voir cette exposition, je ne l’ai pas loupée !

Cette exposition « conçue par Olivier Saillard, directeur du Palais Galliera, souligne l’apport fondamental des créateurs étrangers à la haute couture et au prêt-à-porter français, et raconte une autre histoire de l’immigration, celles d’hommes et de femmes, artisans, créateurs contribuant à faire la renommée de Paris, capitale internationale de la mode. »

Ces hommes et ces femmes russes, espagnols, italiens, japonais, belges venus en France, avec leur histoire et parfois dans l’Histoire car contraints de fuir leur pays d’origine…

Pendant ma visite, j’ai aussi eu le loisir d’observer les autres visiteurs de l’exposition : une population cosmopolite et de tous âges, certains avec des carnets de dessin, d’autres attirés par les documents administratifs qui accompagnaient certaines tenues de créateurs.

J’y étais très bien même si je ne suis pas une professionnelle du textile et couds très mal. Oui ! Bien, au milieu de cette profusion de matières et tissus, avec des pièces de plusieurs époques, de styles différents, d’inspirations variées – parfois pas très compréhensibles – mais à voir !

Fashion Mix est prolongée jusqu’au 28 juin 2015. Il est encore temps si vous souhaitez voir cette exposition !

 

ELEMENTAIRE et ESSENTIEL

 

Codou CISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.