Dattier, roi du désert

Par Roger Culos — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=28806758

Il y a de nombreuses raisons de s’intéresser au dattier du désert.

Associer datte et désert n’a rien d’extraordinaire, pourtant je vous présente un produit naturel peu connu avec des qualités exceptionnelles dans les lignes qui suivent. Je m’émerveille tout le temps des trésors de la Nature, je ne suis pas prête d’arrêter. Le dattier du désert est un arbre qui pousse principalement sur les terres sahéliennes de l’Afrique (du Senegal au Soudan), sur les déserts de la péninsule arabique ou d’Egypte ainsi que dans certaines régions asiatiques comme l’Inde. Son nom botanique est Balanites aegyptiaca.

Cet arbre s’est accommodé de conditions climatiques très spécifiques que peu d’humains ou de végétaux peuvent supporter naturellement. Il s’est adapté à la sécheresse, à la chaleur, à l’exposition continue au soleil, aux vents,… Le dattier du désert ne paie pas de mine comparé à un baobab, pourtant tout comme ce dernier, il est prolifique et a de nombreuses vertus. Dans l’alimentation d’abord. Ses fruits et feuilles sont utiles à l’Homme et aux animaux. Les ruminants semblent beaucoup l’apprécier.

La datte elle-même est consommable telle quelle ou transformée en jus. Des études ont démontré son effet positif sur la production de lait par les mamans allaitantes qui en consomment régulièrement. Le jus serait bon aussi pour traiter de nombreux troubles digestifs. Les feuilles se mangent fraîches ou séchées. Enfin l’amande est pressée et transformée en huile à la fois alimentaire, thérapeutique et cosmétique.

Dattier du désert Par Marco Schmidt — Photographie personnelle, CC BY-SA 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=794176

Une richesse du désert

L’huile du dattier du désert est utile pour les muscles fatigués et contractés, les courbatures, les douleurs articulaires ou rhumatismales. L’huile de dattier du désert est une autre belle matière première recommandée pour les cheveux cassants, fragiles, qui ont besoin d’éclat. Elle riche en acides gras insaturés, en vitamines et s’applique pure sur la peau. L’huile de dattier du désert est particulièrement adaptée pour les peaux fragiles, sèches, abîmées, sujettes à la desquamation. Son toucher sec la rend très pratique à utiliser.

Ce n’est pas un hasard si on appelle le dattier du désert « savonnier » en Tchad. Certains parmi vous peuvent-ils confirmer cette information ? Cela révèle, l’intérêt de l’huile du dattier du désert en savonnerie. Elle est principalement composée d’acides linoléique, oléique, qui vont contribuer à assouplir, adoucir la peau. Ses autres composants sont connus pour aider à nourrir et restructurer la peau (acides palmitique et stéarique). Décidément, l’huile du dattier du désert a de nombreux atouts pour plaire ! Un désavantage majeur est la difficulté de l’accès et de l’extraction. C’est peut-être ce qui fait aussi qu’elle est moins connue et mieux préservée que d’autres ressources naturelles. Rappelons que ce sont aussi des femmes en très grande majorité qui s’occupent de ce dur travail… J’ai lu également que le dattier du désert était utile pour la Grande Muraille Verte. Cette muraille traverse l’Afrique d’Est en Ouest, de Djibouti à Dakar. Ses objectifs sont notamment de contrer la progression du désert, d’atténuer les effets néfastes du changement climatique.

Comment j’ai « pris datte »

Personnellement, je connais les dattes du désert depuis enfant, sous le mot wolof « sump ». Je les ai consommées en jus également mais je dois reconnaître que ne n’était pas mon préféré ! Les tiges, ce sont les brosses à dents naturelles de nombreuses personnes au Senegal. J’ai redécouvert l’arbre dont elles proviennent et son huile. Elle a de fortes chances de devenir une des huiles phares des savons Adduna Beauté. Ou du moins d’un des savons actuellement en préparation et qui fera partie de la seconde collection Adduna Beauté.

Comme vous le savez, j’accorde beaucoup d’importance au choix des huiles, qui grâce à leurs qualités intrinsèque vont contribuer à faire des savons exceptionnels, à la fois produits de nettoyage et de soin. L’huile de dattier du désert étant rare et précieuse, elle est utilisée en surgras. Quelques-uns parmi vous ont utilisé le nouveau savon en avant-première. Il est sans huile essentielle, avec une formule simple et efficace et procurant cette douceur de la peau recherchée pour les adultes et les bébés… Bien sûr, comme tous les savons ADDUNA BEAUTE, il contient un minimum de 15 % de beurre de karité. J’ai hâte que nous arrivions à finaliser la formule de ce savon à froid et à vous le proposer régulièrement.

Connaissiez-vous le dattier du désert ? Avez-vous déjà consommé son huile, ses feuilles ou ses fruits ?

ELEMENTAIRE ET ESSENTIEL

Photographie de couverture par Roger Culos — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=28806758

Codou CISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.