L’huile de souchet : pour nourrir en profondeur

L’huile de souchet fait incontestablement partie de ces huiles merveilleuses qu’on devrait tous avoir dans notre cuisine car délicieuse mais surtout dans notre salle de bain. Traditionnellement connue dans les pays du Maghreb pour limiter la repousse des poils, elle fait aussi des miracles en terme d’hydratation et d’élasticité de la peau. Mais pas seulement ! L’huile de souchet assure de multiples bénéfices aujourd’hui trop peu connus du grand public selon moi. Mais malgré sa discrétion, elle n’a rien à envier aux best-sellers de la cosmétique. Voici 3 bénéfices qui vous feront l’adopter.

 

Sur le corps, pour préserver

Pour peu qu’on ait déjà entendu parler de l’huile de souchet, c’est surtout pour son pouvoir anti-repousse des poils. En effet, une application post épilatoire régulière vous ferait constater des poils plus fins et moins nombreux. C’est à ce titre qu’elle est très utilisée en Afrique du Nord par les barbiers par exemple. Personnellement, je n’ai pas vérifié ! Et surtout, j’ai déjà des cheveux fins… Mais l’huile de souchet permet aussi de cicatriser rapidement et de réduire les inflammations grâce aux phytostérols qu’elle contient. Dans une routine post épilatoire, c’est donc à cet autre usage qu’elle sert également, afin de sublimer et de préserver votre peau à la fois. C’est peut-être l’utilisation que vous en faites !

 

Sur le visage, pour réparer

Chez Adduna Beauté, on retrouve l’huile de souchet dans le savon Peau Neuve, nécessaire pour hydrater, indispensable pour réparer. J’ai choisi cet ingrédient car j’ai été conquise par les miracles qu’il a fait sur mon eczéma. En plus des phytostérols qu’elle contient, sa forte teneur en vitamine E permet de protéger la peau du vieillissement et ainsi préserver son élasticité. Je crois définitivement que cette huile convient à tous les types de peau, même celles qui sécrètent beaucoup de sébum. Je dis souvent qu’il ne faut pas avoir peur de mettre du gras sur une peau grasse. Sur une peau mature, elle hydrate à merveille. Sur une peau acnéique, elle réparera les cicatrices. Dès lors, l’intégrer au savon Peau Neuve m’est paru évident. En savoir plus sur nos matières premières.
SavonPeauNeuveAddunaBeaute
 

En cuisine, pour savourer

Le souchet pousse dans de nombreux pays d’Afrique (Ghana, Nigeria, Mali,…). Je connais la noix de souchet telle qu’elle est consommée au Sénégal : entière, sèche, comme une friandise. On appelle ça “ndir”. Le souchet pousse également dans les zones sèches des Etats-Unis d’Amérique et en Espagne. La noix de souchet y est très cultivée et vous pouvez la trouver dans des petites épiceries sous le nom d’amande de terre ou “chufa”. On voit là la variété des laits végétaux. C’est en travaillant sur les huiles que j’ai découvert ses bienfaits pour l’organisme. Pour certaines études scientifiques médicales, le souchet est même considéré comme un “super aliment” car il a des effets probiotiques, sur la digestion ou dans la lutte contre le diabète.

Vous l’aurez compris, l’huile de souchet est de celles précieuses et indispensables qu’on apprécie pour son côté multi-usage. En cosmétique comme en cuisine, ses bienfaits vont vite vous rendent accros. Et vous, comment utilisez-vous l’huile de souchet ? Pour quel usage pensez-vous craquer ?

Codou CISSE

One thought on “L’huile de souchet : pour nourrir en profondeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *